Accueil  > articles  > le retable des dix mille martyrs  > je me replonge dans une partie (...)
Dernière mise à jour :
vendredi 4 avril 2014
Statistiques éditoriales :
164 Articles
Aucune brève
26 Sites Web
272 auteurs

Statistiques des visites :
88 aujourd'hui
92 hier
917285 depuis le début
Je me replonge dans une partie de mon enfance, souvenirs de mes Parents. Par Madame Michèle Menes. enregistrer pdf {id_article}
vendredi 18 avril 2008
par PERHIRIN Georges
Nombre de visites : 9647


Je me replonge dans une partie de mon enfance, souvenirs de mes Parents. par Madame Michèle Menes.

Je revendique totalement la fierté d’avoir été une « ancienne du Bouguen ». Depuis plusieurs années j’avais envie de faire ces recherches. Je crois aussi qu’en habitant au Bouguen nous avons appris beaucoup de choses, une vraie école de la vie, qui nous a marqué à tout jamais. On ne retrouve plus maintenant cet esprit de solidarité, de communauté, nous vivons dans un monde trop matérialiste, c’est chacun pour soi. J’ai habité le Bouguen de 1947/1948 à 1957/1958 environ dix ans. J’ai trois sœurs, Françoise, Nicole et Danielle jumelles, et moi Michèle. J’avais une énorme admiration pour ma Mère et ma grand-mère. Toute leur vie avec nous au Bouguen je ne les ai jamais vues s’arrêter de travailler, maman faisait du remaillage de bas, et ma grand-mère faisait la cuisine et le ménage, sans compter que Maman nous faisait tous nos vêtements.

Une partie de ma jeunesse dans le quartier du Bouguen. Maman, Madame Ménes Charlotte, veuve, et une grand-mère. Madame Macé Charlotte, elle aussi veuve. Nous habitions au C.2 Bouguen-centre, nous avons remplacé le Commandant Drogou.

JPEG - 30.9 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Toute ma famille, ma Mère, ma Grand-mère, mes sœurs, Françoise, Nicole et Danielle et moi Michèle

Cette baraque
où nous avons coulé des jours heureux, sans ne jamais manquer de rien. Maman travaillait beaucoup, elle faisait du remaillage de bas, un métier rare avec une énorme clientèle. Notre jeunesse était insouciante malgré l’époque.

Notre maison

JPEG - 49.6 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Communion de Nicole et Danielle Menes (elles avaient 12 ans jumelles. Devant la baraque américaine au C.2 Bouguen Centre. Les quatre sœurs croix) Michèle, Nicole, Danielle jumelles, la plus jeune Françoise, devant nos cousins jumeaux, Gilles et Jean.

était la 2ème derrière, celle de la famille Desbordes. Elle se trouvait presque au carrefour de la rue qui allait vers Lanrédec, et notre jardin devant la salle à manger bordait la route, qui menait vers la Poterne La baraque était très bien agencée, avec des placards, un cagibi-cave où l’on stockait le charbon, une cuisine assez grande avec une cuisinière bien entretenue au naol sur le dessus, dans la salle du parquet en pin, toujours bien ciré, en rentrant de l’école nous devions mettre des patins

JPEG - 53.9 ko
Bouguen centre Baraque C.2
En 1952. Communion de Nicole et Danielle Menes (elles avaient 12 ans jumelles. Devant la baraque américaine au C.2 Bouguen Centre. Avec aussi la Famille Cariou (voisins), Jocelyne Bleugat (voisine), Jean Paul Nardini (voisin derrière) mes deux cousins germains jumeaux Gilles et Jean Macé, leur sœur Micheline.

La salle était aussi assez grande avec une salamandre bien astiquée par ma grand-mère, en argenté, un autre cagibi dans un coin de la salle à manger (pratique pour ranger des affaires), qui donnait accès au jardin un placard profond entre les deux chambres, et une salle de bain avec baignoire, lavabo et w.c. nous avions été obligée de faire installer de gros volets en bois sur chaque fenêtre, pour notre confort personnel, et pour plus de sécurité, et il y en avait beaucoup. Nous avons eu aussi les pompiers, on ne se rendait pas compte, à part l’odeur, mais le feu couvait sous la toiture en goudron. Nous allions faire cuire le riz au lait, le far, ou le rôti de porc avec des pommes de terre autour, à la boulangerie « chez Brelivet », ça sentait bon. A l’école de Traon-Quizac nous nous arrêtions systématiquement à la boulangerie Pennec pour acheter des carambars, ou des rouleaux de réglisse avec un bonbon de couleur au milieu (dire que ça existe toujours)…

JPEG - 44 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Est-ce avec l’école de Traon-Quizac ? (Oui sans doute) ou le patronage de l’Espoir ? Mes deux sœurs jumelles Nicole et Danielle au dernier rang à partir de la gauche (croix) et moi Michèle assise au 1er rang au milieu (croix). Ma cousine Micheline Macé en haut entre mes deux sœurs.

Les défilés dans les rues de Brest en chemisier blanc et jupe plissée, le patronage de l’Espoir dirigé par les abbés Jullien et Raoul. Les Jeannettes (scouts filles) ; la période des communions avec de jolis robes dont nous étions si fiers.

JPEG - 141.1 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Peut-être patronage du Bouguen ? Ou école de Traon-Quizac année 1953 environ. Je suis le petit page à droite avec un chapeau (Micheline Menes)
JPEG - 147.2 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Ma sœur Danielle (Menes) en bas à gauche (croix) avec une robe à volants et capeline. Photos vers l’année 1952/1953 ? École de Traon-Quizac ou Espoir du Bouguen ? Plutôt Traon-Quizac.
Avec aussi sur cette photo Danielle Floch, Marie Paul Bescond, Josette ? Claude Raudote, Laurent ? Jocelyne ? André ? Marcelle ? Yvette Le Guen.
JPEG - 39.3 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Traon-Quizac souvenirs année 1949/1950 Michèle, Nicole, SDany (les jumelles) et Françoise.

Je ne souviens aussi de la pharmacie Marzin, du coiffeur : Hervé, des boulangeries : Brelivet, Fortin, le kiosque de Madame Martin en bas de la poterne, de la charcuterie Creach ou mes cousins Macé Gilles et Jean, les jumeaux déposaient « des escargots moyennant un petit pourboire », la maison « les Sabots Rouges » cordonnier aussi, l’odeur du plancher en bois de la Coop lavé à l’eau de javel, la charcuterie Gouritin, la mercerie : « au bouton rouge ». Je me replonge dans mes souvenirs d’enfance, qui au fur à mesure me reviennent par flots. Il manque les noms des médecins ?

Et la fête du Bouguen ?

JPEG - 49.5 ko
Fête du Bouguen photo Archives Municipales
Fête du Bouguen. Défilé à Kerbernier/ vue des enfants en costume Breton montés sur des chevaux guidés par des hommes en costume Breton.

Les casse-gueules, manège ou nous passions des heures devant et à nous amuser à attraper les copains ou les copines, les stands de tombola

JPEG - 91.9 ko
Fête du Bouguen photo Archives Municipales
Stand de la fête Foraine en 1966. Photo Archives Municipales.

où nous rêvions devant en attente du cadeau, qui était rare, nous pleurions, car nous avions dépensé tous nos sous, sans rien ramener.

Et pour continuer mon histoire Deux photos des cours complémentaire des 4 Moulins Brest.

JPEG - 76.4 ko
Ecole des quatre Moulins année 1954
Classe de 5eme B.
sur cette photo Georgette Queguiner, Raymonde Calvarin, Goanach, Denise Bothorel, Leguer, Douarinou, Roudot, Lagadec, Mer ou Maire, Joëlle Le Pen, DE Kersauzon Françoise ? Leger
Les garçons : Murry Michel, Perhirin Guy, Gouriou ? Guezennec, Omnes ?
JPEG - 64.5 ko
Ecole des quatre Moulins année 1955
Photo de la classe 4em B année 1955.
Michèle Goazou née Menes en bas (croix) 16 ans
Les noms d’élèves de cette classe : Georgette Quéguiner, Joëlle Le Pen, Denise Bothorel, Gaonach,Leger, Roudaut, Suzanne Schlouf, Suis Marie Josée.
Les garçons.
Le grand en haut (Bontemps), Guéneguer, kuchaski, Riou.

++++

JPEG - 34.2 ko
Bouguen centre Baraque C.2
1958 Danielle ménès, Bouguen Centre F 2. Derrière sur sa gauche la baraque des Nardini, et la rue qui descend vers la poterne.
JPEG - 39.8 ko
Bouguen centre Baraque C.2
1952 Communion solennelle Nicole et Danielle Ménès (12 ans)
JPEG - 40.7 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Communion de Nicole et Danielle Ménès en 1952 (12 ans).
Derrière une baraque Française (Famille Nardini)
JPEG - 50.4 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Famille Ménès, Nicole et Danielle, au milieu la grand’Mère : Madame Macé Charlotte
JPEG - 39.1 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Famille Ménès Août 1949, Michèle(10 ans), Nicole et Dany(9 ans), Françoise(5 ans).
JPEG - 44.2 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Gauche en bas : Danielle, Nicole (jumelle) 19 ans. En haut gauche : Marie Madeleine Le Quere l’autre fille LE Drogo.
JPEG - 32.3 ko
Bouguen centre Baraque C.2
Famille Ménès à gauche, Nicole, Michelle, Dany.

Bouguen centre Baraque C.2 {JPEG}

 


    7 Messages

    • Bonjour, je m’appelle Michèle Ménès, j’ai 69 ans et j’habite LORIENT. Mes souvenirs d’enfance passés au C2 Bouguen centre resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Nous y avons vécu de 1948 à 1957, dans une baraque américaine confortable, coquette, plancher ciré et jardin bien entretenu. Elevées par une Mère et une grand-Mère, veuves toutes les deux, avec mes 3 soeurs : Nicole, Danielle,(toutes 2 jumelles), et ma plus jeune soeur Françoise. Maman faisait du remaillage de bas et avait sa petite clientèle qui venait chez nous, ma grand-Mère l’aidait dans les tâches ménagères, elles n’arrêtaient pas de travailler, il leur en a fallu du courage pour élever dignement 4 enfants, toujours bien habillées, Maman faisait de la couture pour nous aussi, si bien que nous menions une vie sans souci, nous n’étions pas exigeantes, nous avions plein d’amis, des voisins charmants, beaucoup de solidarité entre nous. Malgré cette période douloureuse d’après-guerre, nous étions heureuses. Ma Mère est décédée il y a 2 ans à 91 ans, j’avais une telle admiration pour elles deux, j’étais inconsolable. J’ai ressenti un besoin viscéral de me replonger dans mon enfance (voir rubrique ci-dessus avec photos). C’est par hasard que j’ai pris connaissance du site ’nos souvenirs d’hier’ que je trouve sensationnel, très riche en documents et anecdotes criant de vérités, on se croirait revenus près de soixante ans en arrière, comme dans un rêve. Je ne remercierai jamais assez Monsieur PERHIRIN qui est d’une gentillesse extrême, de m’avoir fait revivre cette époque. Vous êtes sans le savoir un véritable thérapeute, j’ai enfin trouvé l’apaisement dont j’avais besoin pour adoucir ma peine après le décès de Maman. Si quelques personnes souhaitent me joindre, voici mon e-mail : etoilemichele@hotmail.fr

    • Bonjour, je suis étudiante Anglaise et j’habite à Brest jusqu’au l’été pour mes études a la fac. La raison que je vous écris est car je fais mon mémoire sur le sujet de Brest avant, pendant et après la seconde guerre mondiale et les effets sur la population.
      Si il y a quelqu’un qui a des informations utiles ou intéressants, pouvez-vous me contacter ? Adresse mail : bex_42@hotmail.co.uk.

      Merci beaucoup en avance et j’espère d’avoir des nouvelles bientôt !

      Rebecca

    • Bonjour Monsieur,
      Je cherche des photos et des infos sur les Jeannettes au Bouguen avec Renée LABBAT, ma tante, décédée le 17 juin dernier pour une cérémonie souvenir le 2 juillet.
      Sa famille était en baraque au Bouguen

      merci pour votre réponse
      odile.humbert@laposte.net