Accueil  > articles  > kerédern  > souvenirs de kerédern et de (...)
Dernière mise à jour :
vendredi 4 avril 2014
Statistiques éditoriales :
164 Articles
Aucune brève
26 Sites Web
274 auteurs

Statistiques des visites :
14 aujourd'hui
62 hier
936172 depuis le début
Souvenirs de Kerédern et de Traon-Quizac enregistrer pdf {id_article}
jeudi 1er décembre 2011
par DISARBOIS
Nombre de visites : 1433


Traon-Quizac et Kerédern

BONJOURS AUX ANCIENS DES BARAQUES

Que de souvenirs à partager avec vous. Je suis arrivée en 1947 à Kerédern et je suis restée jusque 1963.

J’étais à l’école de Traon-Quizac la directrice, mademoiselle Berthe Pennec, avait un tour d’œil. C’est elle qui nous a beaucoup rendu service lorsque mon père a été tué en Indochine. Mes autres instites, madame Bervas, Sévert (qui portait bien son nom) nous mettait le cahier au dos et nous fessait devant les autres élèves. Il y avait aussi madame Le Monstre, et madame Le Hire (j’étais dans sa classe en 1952 à la mort de mon père ).

Je me souviens aussi de la boulangerie de Lanrédec à Kerédern . L’eau était à la pompe devant chez moi. Le bitume n’était pas encore terminé sur la route ou sur les toits, que nous en faisions du chewing-gum.

Le mercredi après-midi on allait au patro de Kerinou, et en fin d’année on prenait le bateau pour Quélern. Si ont avait un peu de sous on allait à Tréornou (je me souviens de Gisèle Papillo qui a été championne de natation, elle habitait près de chez moi), ou au bois de la Brass’ ou de Kerléguer. Je suis très bavarde, mais j’ai tellement de souvenirs. Je me souviens aussi de Ti Louis Aminot, sa grand-mère jouait aux dominos avec la mienne.

Je suis revenue à Brest pour les 40 ans des baraques. A cette occasion, j’ai revu Louis Aminot qui était adjoint au maire et sur des photos beaucoup de copines du Bouguen. Je sais que beaucoup sont décédées depuis. Je suis très contente d’avoir trouvé votre site et j’aurai tellement de choses à raconter encore.

Bravo et merci pour votre travail de recherche.

Amicalement Dan. Billette

J’ai trouvé sur votre site des photos de classe. Je reconnais beaucoup de filles, voulez-vous que je vous transmette leurs noms ?

Certaines photos ont été prises au CM2 de 1951. La maîtresse, Mme Le Hire, était en congé de maternité et Mlle Le Bec qui la remplaçait est sur la photo. Elles étaient toutes deux très gentilles.

J’ai commencé par l’école du Bergot en 1947 ( toutes les classes de Traon-Quizac n’étant pas encore terminées) J’avais comme première institutrice Mme Aristarque qui se servait d’une badine qu’elle avait toujours sur elle et dont le mari était prof.de musique à Traon-Quizac. Puis j’ai été à Traon-Quizac de 1948 à1954.

Ma copine était Jacqueline Jaouen. Elle habitait au « Bois de Sapin ». Son frère Xavier était très connu, il distribuait souvent les tickets sur les manèges. Mme Jaouen était marchande de poissons. Alors, avec ma copine, nous allions, avec le char-à-bras chercher des gros pains de glace à la brasserie de Kérinou (en fait, à Lambé...). Cela n’était pas toujours facile (nous n’avions que 13 ans) car il fallait faire vite pour que ça ne fonde pas avant d’arriver. Après nous prenions un goûter : café au lait et paté de campagne (par exemple...) et nous écoutions « La Bohème » de Charles Aznavour.
Mme Jaouen était très courageuse et elle avait bon coeur.

Dan Billette