Accueil  > articles  > le retable des dix mille martyrs  > commune de crozon (finistère)
Dernière mise à jour :
vendredi 4 avril 2014
Statistiques éditoriales :
164 Articles
Aucune brève
26 Sites Web
272 auteurs

Statistiques des visites :
88 aujourd'hui
92 hier
917285 depuis le début
Commune de Crozon (Finistère) enregistrer pdf {id_article}
mardi 25 mars 2014
par PERHIRIN Georges
Nombre de visites : 634


Commune de Crozon (Finistère)

Le retable des DIX MILLE MARTYRS crucifiés sur le mont ARARATVers l’an 120 après J.-C., l’Empereur romain Adrien envoie seize mille soldats en Arménie pour mater les populations arméniennes hostiles à la domination romaine. Neuf mille soldats seulement parviennent à remporter la bataille, persuadés qu’ils doivent leur salut à la foi en Jésus-Christ qu’un ange est venu les convertir en leur promettant la victoire. Leur conversion faite, ils refusent de dédier leur succès aux dieux romains ; rejoints par mille autres légionnaires solidaires, ils sont alors battus et crucifiés sur le mont Ararat, lieu symbolique chrétiens s’il en est.

Un retable daté du XVIe siècle, classé en 1906 par les monuments historiques, voué au souvenir de ces dix mille martyrs, est disposé à la droite du maître-autel de l’église Saint-Pierre de Crozon, commune du Finistère.

Natif du Var, Georges Kevorkian est un ancien ingénieur en chef dans le domaine des constructions navales au sein du ministère de la défense. Il est l’auteur de deux ouvrages : Accidents des sous-marins français 1945-1983 paru en 2006 et de la flotte française au secours des Arméniens 1909-1915 paru en 2008.

JPEG - 25.5 ko