Accueil > liste des albums photos  > articles  > le polygone-point du jour  > du haut de la butte jean (...)
Dernière mise à jour :
vendredi 4 avril 2014
Statistiques éditoriales :
164 Articles
Aucune brève
26 Sites Web
272 auteurs

Statistiques des visites :
88 aujourd'hui
92 hier
917285 depuis le début
Du Haut de la Butte Jean Louis Auffret Quartier du Polygone et Point du Jour
mercredi 1er novembre 2006
par PERHIRIN Georges
Nombre de visites : 13874

Souvenirs d’un petit gars du Polygone de l’année 1946 à la Démolition





    19 Messages

    • Du Haut de la Butte Jean Louis Auffret Quartier du Polygone et Point du Jour 19 octobre 2008 23:35, par Yvette Plassart -Saux

      Ma mére fut institutrice au Polygone et elle enseignait au cours préparatoire c’est à dire cette classe ou l’on apprend entre autre à lire à écrire et à compter . Elle me disait toujours que ses bons élèves lisaient le livre de lecture courante juste après les vacances de Noël et les moyens aux environs de Pâques . Je regrette que son nom ne soit pas cité dans cet article sur la vie au Polygone . Elle y est restée en effet moins longtemps que ses amis Mrs et Mmes Bignard et Plassart et elle a ensuite rejoint l’école Jean Macé à Brest « même ».
      Pour ceux qui se souviennent de cette institutrice qui leur racontait de belles histoires et leur apprenait à lire elle s’appelait tout simplement Mme Henriette Plassart .

      • Bonjour ! Je viens de prendre connaissance de votre message, et c’est avec le plus grand des plaisirs que je vais disposer sur le site, les renseignements concernants votre Maman, n’ayant moi même pas connaissance de la vie de cette école, si vous me donnez par mail une photo de votre Maman, et les renseignements sur sa carrière je les disposes sur le site. car votre Maman comme les autres fait partie de l’histoire de Brest, et de cette époque formidable d’aprés guerre. et vous pouvez être fier d’avoir une Maman de cette valeur.

        Cordialement

        Monsieur Perhirin Georges (Du quartier du Bouguen, mais qui a transcrit l’article de Monsieur auffret sur le site).

      • Je me rappelle très bien de votre Maman .J’étais dans la classe de votre père et le jour de couture la porte entre les 2 classes était ouverte et elle lisait un livre .
        C’était la Grande Crevasse ou Premier de Cordée . J’ai toujours relu ces livres en pensant à vos parents qui nous ont fait passer la lecture et la musique .
        Jeannette Kéraudren .
        Je suis en retraite . J’habite la région parisienne où j’ai travaillé 36 ans comme infirmière puis surveillante dans un centre de réeducation .

      • bonjour à vous ,je suis une ancienne élève de votre mère,j’en ai gardé un excellent souvenir ,en fin d’apres midi elle nous lisait les histoires de delphine et marinette je peux vous dire qu’il n’y avait plus un bruit dans la classe.mon frère était dans la classe mitoyènne ou enseignait votre père ,de temps en temps nous entendions le son du violon( c’était inédit pour nous).nous pouvons remerçiertoutes ces personnes qui nous ont donné un enseignement de qualité et sachez qu’elles ne sont pas oubliées car quand les amis du polygone point du jour se réunissent tous les souvenirs affluent.sylvie vasseur boubier

    • Bonjour,

      Je vous cite « Enfants, nous allions rarement à Brest. A six ans, je me souviens de m’être aventuré jusqu’à Quéliverzan avec des copains. J’avais été très impressionné par les grandes maisons en ciment qui se présentaient devant nous et par les militaires qui montaient la garde près de la caserne Fonferrier à l’emplacement actuel de la cité Assolant. Nous sommes vite retournés nous réfugier dans nos baraques. »

      Je suis à la recherche d’informations, de témoignages et de documents sur la caserne Colonel Fonferrier, du nom de mon grand-père.

      Vous serait-il possible d’apporter votre témoignage à ce sujet ?

      Merci à vous l’auteur de ce site et merci aux lecteurs et lectrices qui voudront bien apporter leur témoignage.

    • merci pour cet article !
      cela me rappelle mon enfance, j’ai été à l’école avec Mme Le TREUT, Mme et Mr HERGOUACH...
      je tenais aussi à vous préciser que mon grand-père s’appelait Albert JUIGNE, et était rebouteux au point du jour. je me rappelle de voir beaucoup de monde venir le voir.
      il avait même reçu en cadeau, d’une dame, une salle à manger rustique.

      Moi j’habitais E 12 Point du jour, à côté de la famille TRAVERS.
      Mes grands-parents JUIGNE, et famille TANGUY étaient connus dans le quartier.

      Bien cordialement.
      Vous pouvez me joindre au catherinelastennet@hotmail.fr

      a bientôt !

      • Bonjour , je m’appelle Roger Simon ( à l’époque Roger Meilleur )Je me souviens très bien de votre grand-père car il m’a remis quelques articulations en place.
        Un très brave homme qui soignait les gens gratuitement ( on était pas très riche à cette époque )toujours avec bonne humeur : je crois me rappeler qu’il fumait la pipe non ?
        En lisant les commentaires de ce site , beaucoupe de souvenirs rejaillissent :entre 5 et 10 ans à l’époque , plus de 60 aujourd’hui !!!!!!!!!
        C’était hier !!

    • petit fils de maria perennes on vient de m offrir votre
      livre.pour cette nouvelle annee 2009 ,q uelle surprise
      un probleme je suis constamment a l etranger pour mon
      travail ;je suis ne le 06 09 52 et j invite donc les
      personnes qui me reconnaitrons a me contacter,
      je suis actuellement en finlande et serait sur BREST en septembre ou je compte m y installer pour
      ma retraite,
      je me souviens de jeannette calvez ! j avais 6 ans
      qu el plaisir ce serait de retrouver quelques personnes
      MERCI A VOUS MR AUFFRET
      SALUTATIONS MR CERESNE

      • Les pierres de taille en granit,posées à l’entrée de la chapelle, viennent de la caserne Fonferrier à Queliverzan.Je suis allé les récupérer,la nuit tombée, avec mon tracteur et un groupe d’ados

      • Jeannette calvez 22 novembre 2010 17:31, par Jeannette calvez benoit

        Je suis Jeannette Calvez, mais suis-je la bonne personne.... je suis née à Brest le 9 mai 1951, j’ai quitté Brest à 25 ans après mes études de Droit.
        Peut être à bientôt...

        • Jeannette calvez 7 juin 2011 23:26

          sius merouani catherine coire te connaitreil avait le marche a cote de eglise

    • Bizarre,j’ai les yeux humides !
      Et pourtant, je n’habitais pas au Polygone,par contre,j’y avais de la famille.Nous,les gens qui habitions dans du"dur",avions tendance à considérer les gens du "Poly"comme des individus de"seconde zone",même dans les familles les plus"modestes"qui tenaient à six dans un F2.Le fait d’habiter en baraque avait un côté"dégradant" dans l’esprit des « petites gens ».Le côté fédérateur,pour nous les jeunes,fut le"Patro"où nous nous mêlions sans distinction de statut.Nous apprîmes à nous connaître et à nous estimer.Ce récit est émouvant et me replonge une cinquantaine d’années en arrière.Merci à l’auteur de ce témoignage.

    • bonjour avous tous je m’appelle robert castelle .jai été en classe avec madame hergouach maman s’appellée léonne nous avon veçue au z 26 1947 j’usquant 51 apréeau poindjour au d30 nous étion une grand familles dans le quartier castelle kerdreux tanguy à 64ans j’ais toujour la nostalgie du quartier mercie monsieur aufret de nous remétre en memoire ces souvenir bien avous

    • Du Haut de la Butte Jean Louis AuffretQuartier du Polygone et du Point du jourt
      j ai retrouv toute ma jeunesse grace a votre article
      ROUDAUT ROGER baraque E3 POLY BUTTE

      UN GRAND MERCI

    • Bonjour,

      Je prépare un dico sur les coureurs cyclistes bretons. Auriez-vous le palmarès du Circuit de la Reine au Polygone dont vous parlez dans votre excellent article ? Ou pourriez-vous m’indiquer quelqu’un qui pourrait m’aider dans mes recherches ?
      Merci beaucoup,

      Georges Cadiou, Quimper, 06 64 97 71 83